PUBLICITÉ

February 21, 2017

Top 10 des trucs TRES importants à savoir sur le clitoris, allez c’est cadeau

PUBLICITÉ

  1. Marie Bonaparte s’est fait déplacer le clitoris
    La petite fille du neveu de Napoléon, qui est une des pionnières de la psychanalyse en France, était obsédée par son petit bouton. Elle a écrit de nombreux articles sur la frigidité de la femme qui, selon elle, viendrait de la trop grande distance séparant le vagin du clitoris. Elle tentera donc à plusieurs reprises de le rapprocher (si, si). Pour elle : « Les hommes se sentent menacés par ce qui aurait une apparence phallique chez la femme ».
  2. Il grandit avec l’âge
    Les femmes connaissent souvent après la ménopause une poussée de clito (terme absolument pas scientifique), c’est simplement dû aux hormones et c’est absolument normal. Et encore une fois, ça ne changera absolument rien à la manière de prendre du plaisir.
  3. Il est essentiel pour 70 % des femmes
    Seuls 30 % des femmes peuvent atteindre l’orgasme par pure stimulation vaginale. Donc, si en tant que mâle bien borné, vous vous dites qu’il est hors de question de toucher à ce machin, parce que si jamais dondon doit jouir ce ne sera qu’à grands coups de « teub dans le frifri », il y a statistiquement 7 chances sur 10 que vous ayez tort et 10 chances sur 10 pour que vous parliez comme un charretier.
  4. Certaines femmes se font opérer pour le rendre plus sensible
    On appelle ça l’hoodectomy (c’est de l’anglais, on n’a pas trouvé le mot français), et ça consiste à écarter le prépuce pour que la stimulation soit plus efficace. Parfois, il faut en couper une partie pour mener l’opération à bien, et là normalement, quand t’as lu « couper » et « clito » dans la même phrase, tu fais la même tête que quand tu mors dans un citron. C’est normal.

    PUBLICITÉ adaccess
    9CldALP
    PUBLICITÉ adaccess

    source photo : reactiongifs
  5. Il ne perd jamais de sa vigueur
    Mesdames, vos seins pendront peut-être, votre corps entier ne sera plus qu’une grosse ride, mais votre clitoris vous donnera toujours exactement le même plaisir. Même à 95 ans, vous pourrez, on pourra, toujours vous faire plaisir. Alors que notre pipou, lui, sera hors d’état de marche depuis longtemps. C’est peut-être pour ça que vous vivez plus longtemps…

C’est cadeau, ça peut toujours servir 😉

 

Source: topito.com

PUBLICITÉ

Related Posts